Comment bien choisir sa lampe frontale ?

Rédaction Poitiers

lundi 26 octobre 2020

Il existe de nombreuses possibilités d'éclairage et entre les différentes marques, les types de modèle (frontale, pectorale etc.), les puissances, les autonomies... on fini par plus savoir ce qui est bon pour notre usage personnel. 
C'est pour cela que nous avons décidé de vous éclairer (c'est bien le cas de le dire !) à ce sujet selon votre profil.

Je cours en ville ou dans des lieux éclairés/semi-éclairés

Lorsque l'on court dans des milieux éclairés, le plus important alors n'est pas de voir, mais d'être vu. Il va de soit que l'utilisation d'un gilet réfléchissant est recommandé, mais on peut également compléter cet outil de sécurité par des lampes frontales ou pectorales. Ils existent des modèles, avec une fonction qui clignote, permettant d'alerter les autres usagers de votre présence. L'idéal est même d'avoir un système d'éclairage arrière, présent sur les lampes pectorales.

Je cours dans des lieux peu ou pas éclairé, et rarement plus de deux heures.

Dans ce cas là, il n'est plus suffisant d'être vu, il faut donc une lampe plus puissante pour voir également. Pour des sorties régulières il est vite intéressant d'opter pour une lampe avec une batterie rechargeable, on profite ainsi d'une belle luminosité sur chacune de ses sorties, là où une frontale à piles perdrait en éclairage progressivement jusqu'à ce que vous changiez les piles. 

Je cours sur des sorties longues et/ou je prépare un Ultra

La problématique dans cette situation est le besoin d'une grande autonomie avec une puissance qui permette de bien voir à ses pieds. Effectivement lors d'une course de longue distance, on fini par perdre en lucidité, il est donc important de ne pas avoir un éclairage trop basique ou l'on risque de chuter. 3 solutions s'offrent alors à nous :

- La frontale à pile : elle peut nous permettre de tourner à pleine puissance, et dès que l'on estime ne plus voir assez, on change les piles (qu'on aura préalablement pensé à mettre dans le sac !) ;

- La frontale à batterie très puissante : solution parfois coûteuse, il est important sur ce genre de lampe d'être bien renseigné en magasin. Effectivement certaines frontales sont affichées à des puissances incroyable mais on bien du mal à tenir dans la durée.

- En dernier recours, une solution très intéressante reste la frontale rechargeable donc la batterie peut se recharger soit pendant que la frontale fonctionne, soit qui possède son propre embout de chargement. Ainsi en achetant deux batteries, on peut recharger la première quand on a la seconde dans la lampe (cela nécessitera cependant une batterie externe).

Nous vous invitons à vous rendre dans votre magasin Foulées Poitiers pour que l'on puisse vous aider à cibler vous besoins et en conséquences le ou les modèles qui pourraient vous correspondrent. Ainsi vous pourrez tester les frontales (confort du bandeau, puissance, légèreté etc).