Nutrition Maurten : l’athlète Hervé Rogeon teste et approuve

Rédaction Marie P

vendredi 7 août 2020

Si vous pensiez avoir tout vu en nutrition, vous vous trompez certainement.

MAURTEN va au-delà de l’accompagnement du sportif, elle entraîne les athlètes vers leurs plus hautes performances.

La marque est déjà le carburant d’un grand nombre d’athlètes mondiaux. Mais celui qui a fait le plus de bruit récemment reste Eliud Kipchoge et son record du monde du marathon (non reconnu) le 12 octobre dernier, avec un temps de 01:59:40.

MAURTEN se place comme une marque haut de gamme et développe des produits à la pointe de l’innovation, répondant aux besoins les plus spécifiques du coureur à pied ou du cycliste.

Pour vous faire connaître d’un peu plus près MAURTEN, nous avons demandé à Hervé Rogeon, athlète du Tracks Athlé à L’Isle-Jourdain (dans le Gers, 32) de tester pour nous la gamme.

La gamme MAURTEN

La gamme se compose de 4 produits.

Drink Mix 160 & 320

Cette préparation pour boisson est idéale si vous recherchez l’hydratation et un gain d’énergie intense. Elle existe en 2 versions : Drink Mix 160 et Drink Mix 320. Drink Mix 320 est connue pour être la boisson pour sportifs la plus riche en glucides au monde.

Gel 100

Cet hydrogel nourrissant est unique : il forme une matrice de biopolymère qui renferme un mélange unique de fructose et de glucose qui permet un apport élevé de glucides par heure.

Gel 100 Caf 100

L’industrie tente de camoufler l’amertume de la caféine. MAURTEN a contourné le problème : en exploitant la technologie Hydrogel, la marque a créé une matrice de biopolymère suffisamment dense pour encapsuler à la fois la caféine et le mélange de glucides.

Testing et retours d’Hervé

Premier test : sortie longue en montagne

« Côté planning : j’avais prévu une sortie dans les Pyrénées avec deux athlètes du club qui préparent les 100km des Templiers cet automne : Montée au Cagire 30km 2000m D+ (avec l’idée d’enchaîner par 1h de natation au retour…). Nous ne ferons finalement que 26km et 1600m D+.

Côté nutrition : je décide de partir avec la Boisson 320, le GEL100 et le GEL100 CAF100. L’idée est de consommer régulièrement la boisson sur la première partie en alternant avec une flasque d’eau. Cette boisson étant la plus riche des 2 en glucides (80g), elle devrait compenser mes pertes énergétiques jusqu’au sommet.

Pour la suite, j’ai les 2 gels en back-up. Comme préconisé par MAURTEN, le DRINK MIX320 se dissout dans 500ml d’une eau à faible teneur en calcium. Mes flasques font 600ml, je verserai donc la boisson dans 2 flasques de 250ml.

Jour J : il est 3h du matin, je me lève et prépare la boisson. La poudre est blanche. Pas de forte odeur sucrée qui émane du sachet. Attention de ne pas la dissoudre dans de l’eau réfrigérée : il faut alors attendre 30min pour obtenir une boisson homogène. Allez hop 6h : nous commençons à grimper et la chaleur est déjà bien présente : 20°C. Je suis mon idée de départ et bois régulièrement une gorgée de DRINK MIX320. Dès la première gorgée, on prend une « claque gustative » : le goût quasi-neutre de la boisson, juste une sensation doucement sucrée (cela change des forts goûts sucrés et colorés des autres boissons). L’absence d’arômes ajoutés se fait agréablement remarquer !

Comme nous choisissons de ne plus monter jusqu’en haut, je décide d’augmenter le rythme pour avoir une plus grande dépense énergétique et par conséquent une meilleure analyse des produits MAURTEN.

Mes premiers ressentis : après 2h de course et 1000m D+, je ne perçois aucune sensation de faim et pas de pic de glycémie. Je dirai que la boisson a un effet lissé et permet de modérer notre glycémie. Il est à noter également que mon estomac s’en est très bien accommodé !

A ce stade, même si je ne ressens aucun besoin d’avaler « du sucre » ou même seulement de manger, je décide de prendre le GEL100 CAF100. En effet, étant levé depuis 3h du matin, je me dis qu’un peu de caféine ne me fera pas de mal. Ce gel contient l’équivalent d’un expresso et demi.

A l’ouverture, on observe effectivement cet aspect « capsule transparente » du gel. La texture surprend par son originalité mais la mise en bouche est très agréable et fraîche.

Le gel est faiblement sucré et n’est pas pâteux. Il ne coule pas, il s’apparente un peu à une gelée. Je ne ressens également pas le besoin de boire une gorgée d’eau en suivant, ce qui est très appréciable.

Comme pour la boisson, la digestion se fait parfaitement et cela même en étant en plein effort dans la dernière montée. La fatigue arrivant, je ressens très bien son effet boost durable (n’oublions pas l’apport de la caféine). Cela me permet même de relancer une dernière fois pour terminer ma sortie.

Ma conclusion : cette nouvelle approche des produits énergétiques avec la technique des hydrogels de chez MAURTEN permet un important apport glucidique tout en évitant l’intolérance gastrique.

La prise du DRINK MIX360 et du Gel 100 CAF100 a été une très agréable découverte. L’association des deux (ou plutôt leur enchaînement) a amplement compensé mes besoins pour cette sortie de 3h par temps chaud. Pas de coup de pompe (au contraire, j’ai fini frais !) et surtout aucune sensation de faim.

J’ai même pu enchaîner par 2000m de natation (moi piètre nageur) après 1h de voiture et une banane ! »

Deuxième test : entraînement matinal court et intense

"J’ai testé le GEL100 sur une séance à 6h pour 2 x 3000m (quasiment à jeûn : une banane, 2 oranges et le gel). Le test a été concluant : je n’ai ressenti aucune sensation de faim ou de faiblesse pour cette séance très matinale (avec une allure de 3’30/km). Par le passé, j’ai souvent eu des aigreurs d’estomac lorsque je courais à jeûn. Cette fois, rien, malgré l’ingestion des oranges. Je valide à 100% et le recommande vivement !"

L’équipe Foulées remercie Hervé pour tous ces retours constructifs, qui aideront à coup sûr les lecteurs à mieux comprendre les technologies innovantes développées par MAURTEN, à retrouver sur notre shop Foulées.

Bonnes courses !