Test Asics Gel-Trabuco 11 - Foulées

Test Asics Gel-Trabuco 11

La Marque

Asics est une référence incontournable dans l’univers des chaussures de sport, la marque se distingue par son engagement envers la performance, le confort et l’innovation. Fondée au Japon en 1949, la marque a su établir une solide réputation en concevant des chaussures de sport de haute qualité, spécialement adaptées aux passionnés de course à pied et de trail

Présentation des Gel-Trabuco 11

L’Asics Trabuco 11, très en vue notamment sur la Asics SaintéLyon, se classe dans la catégorie des chaussures de trail polyvalentes avec un poids de 318g en taille 42,5. Son drop standard de 8 est en accord avec l’objectif déclaré de fournir un confort optimal lors des courses de longue distance. La semelle intermédiaire intègre la technologie d’amorti FlyteFoam Blast (FF BLAST), qui garantit un impact plus doux tout en offrant un meilleur rebond. Cette innovation promet un confort exceptionnel sans sacrifier la réactivité ni le dynamisme. Notons que cette technologie a été initialement introduite avec les Novablast, soulignant l’effort d’Asics pour créer des chaussures alliant douceur, réactivité, et dynamisme.

Parallèlement à l’attention portée aux semelles intérieures, Asics affirme son engagement envers la réduction des émissions de carbone lors de la conception de ses produits. En ce qui concerne la tige, jusqu’à 50 % du matériau principal est fabriqué à partir de matériaux recyclés, illustrant ainsi l’effort de la marque pour intégrer des pratiques durables dans la conception de ses chaussures.

Le test réalisé par Marie Pierson

Découverte du produit

A première vue, je reconnais bien la coque talonnière Asics, qui englobe et maintient l’arrière de la cheville et du talon. Les chaussures disposent d’un joli design : beau coloris à la fois sobre avec la base foncée et un peu fun avec les détails colorés et fluos. Elles s’accordent très bien avec la plupart des tenues, ce qui est important ! Elles sont un peu massives à l’œil mais cela donne aussi l’impression de chaussures englobantes et confortables.

La mousse sous le pied est agréable, l’amorti semble moelleux sans être mou. Le confort d’accueil est top, un point fort chez Asics depuis toujours. Pour la 1ère sortie, je les ai testées sans semelles orthopédiques ; cela me permet de me faire une idée du confort, de l’amorti et du rebond de la chaussure en elle-même, sans être perturbée par la forme « baquet » ou la fermeté d’une semelle ortho.La languette est moelleuse et épaisse, super confortable sur le dessus du pied. Le déroulé semble bon, mais cela reste à vérifier en course évidemment. Elles sont légères au pied, mais pour autant, je me sens tenue. La sécurité du maintien est très agréable. La stabilité du pied au sol à l’arrêt est incontestable. Le pied ne rentre pas vers l’intérieur malgré ma pronation et malgré que je ne porte pas mes semelles orthopédiques. Si le laçage n’est pas trop serré, je remarque qu’il n’y pas trop de rab pour faire les nœuds des lacets.

Tests grandeur nature entraînement

Terrain de jeu : forêt de Bouconne (32) par temps sec et chaud.

Super premières impressions sur cette chaussure. De mon côté, c’est plus la forme du jour qui n’est pas au beau fixe. Du coup, j’apprécie leur rebond et leur amorti, qui m’aide à tenir jusqu’au bout sans trop souffrir. Les chaussures m’emmènent plutôt bien. Elles sont stables dans les racines et les ornières. Les chevilles et le talon sont très bien maintenus, à la fois par la coque talonnière qui est efficace sans comprimer, et par les lacets qui jouent très bien leur rôle, sans comprimer eux non plus le dessus du pied.

Lors de cette sortie, le sol est très sec et, par chez nous très argileux, il tape fort ! Malgré ça, je n’ai pas l’impression d’être un bloc de pierre à chaque pose de pied, la chaussure reste légère et très amortie, ce qui me procure une course agréable, malgré la dureté du sol. La chaussure est assez souple. Elle possède un très bon amorti sans pour autant rebondir à outrance. C’est en cela qu’elle garde sa stabilité en toutes circonstances.

Compétition course nature en campagne

Terrain de jeu : campagne gersoise, à côté d’Auch (32)

Les Gel-Trabuco ont été très confortables, du début à la fin de la course. La seule chose qui a commencé à chauffer à la fin venait de mes semelles orthopédiques. Pour la chaussure, rien à dire. Super accroche dans la forêt lors des passages un peu boueux et humides. Très bien sur les racines, les petits cailloux coincés au milieu du sol meuble. Pas de dérapage incontrôlé, pas de chute. Beaucoup de relances avec des petites côtes qui piquent les jambes, suivies de descentes raides en forêt et parfois en dévers. Aucune sensation d’instabilité justement sur ces parties en dévers, avec une chaussure qui épouse bien le relief et reste bien cramponnée au sol.

Cela reste une chaussure assez « haut perchée » donc pas de sensation du pied au sol. Elle est bien pour ceux qui recherchent le confort et l’amorti, moins adaptée à ceux qui veulent « sentir le sol » et travailler leur pied. Super sur les transitions avec le bitume. Pas la sensation que ça « tape ». Elles restent super adaptées lors des passages sur route car la mousse est moelleuse et elles sont très légères.

Légèreté à noter malgré la sensation d’être dans un cocon très molletonné. Sur les parties en bord de champs un peu broussailleuses et lors des passages plus roulants, encore une fois leur légèreté et leur rebond permettent de très bien relancer. Jamais de sensation d’ « étouffement » du pied ou d’être engoncée. J’ai toujours de la place, un pied maintenu mais pas comprimé. C’est une chaussure qui respire bien, en tout cas pour moi qui transpire assez peu des pieds.

Footing nature en forêt et bord de voie de chemin de fer

Terrain de jeu : Antignac, dans la vallée du Luchon (31) Les Gel-Trabuco 11 sont très confort pour du footing tranquille. Le talon est bien amorti chaque fois qu’il touche le sol. Toujours une super accroche dans les singles en forêt et sur les bords de champs. On se laisse porter par la chaussure et on profite du paysage !

Compétition course trail dans le sud-est

Terrain de jeu : Cavalaire-sur-Mer (83) Le parcours du Duo Trail de Cavalaire-sur-Mer mesurait 22 km pour 900 mètres de dénivelé positif. Le revêtement était composé principalement de cailloux, avec quelques passages en sous-bois. Le terrain très cassant demandait une paire de chaussures à la fois confortables, pour amortir les cassures du sol, et stable, pour éviter toute torsion de cheville. Les Gel-Trabuco 11 ont parfaitement rempli ce rôle sur cette course : confort sur les cailloux, relance sur les parties plus roulantes, stabilité des chevilles, légèreté au pied, accroche sur le sol meuble dans les montées abruptes en forêt… rien à dire à part des lacets qui ont eu tendance à se desserrer légèrement.

Test complémentaire à réaliser

La résistance de la gomme sera à vérifier dans le temps et sur des sorties montagnes plus abrasives mais pour le moment, rien à dire, la semelle extérieure semble costaude.

Améliorations possibles

Selon moi, l’amélioration principale de la Gel-Trabuco 11 réside dans son système de laçage, et ce, sur deux points : 1. Les lacets sont un peu courts, ce qui peut poser problème à des personnes au pied fort. J’ai des pieds ni très fins ni très épais, et je trouve déjà que la longueur est juste. Les lacets mériteraient d’être un peu plus longs. 2. Les lacets « glissent » un peu. Je ne sais pas si cela est dû à la forme des lacets ou à leur matière mais ils ont tendance à se desserrer légèrement au fil de la sortie, surtout lorsqu’il y a avec du dénivelé et/ou des rythmes plus soutenus.