10 RAISONS DE SE METTRE AU CROSS-COUNTRY

Rédaction Arnaud Borron

vendredi 18 janvier 2019

Il fait froid et vous devez garder la motivation. Malgré son image élitiste, le cross-country est accessible à tous et permet de progresser quelle que soit votre discipline. Découvrez 10 raisons qui pourraient vous convaincre d’aller battre du labour cet hiver…

1. Une discipline pour travailler toutes les autres Que vous soyez adepte de la piste, du trail, de la route ou même du triathlon, le cross-country vous sera très utile en hiver. De nombreux sportifs de haut niveau en ont fait leur objectif hivernal dans la perspective d’un marathon au printemps ou d’une saison de trail running.

2. Une source de motivation hivernale L’hiver, l’appel de la farniente n’est jamais très loin. Les objectifs d’automne sont derrière vous, les échéances du printemps encore lointaines et vous avez levé le pied malgré vous. Faire du cross, c’est la meilleure opportunité pour rester rigoureux, continuer à s’entrainer et se fixer des objectifs à court terme.

3. Un entrainement très diversifié La préparation pour le cross-country implique des entrainements très différents, des séries de côtes aux fractionnés en forêt, en passant par des séances de seuil et de vitesse (VMA). Elle permet ainsi de progresser dans de nombreux domaines et de préparer au mieux vos futures échéances. Après cela, vous aurez l’impression de voler au printemps !

4. Des parcours impressionnants Organisés sur de grandes plaines ou des hippodromes, les circuits se composent de plusieurs boucles selon les distances réservées à chaque catégorie d’âge. Avec leurs tracés mêlant terre, boue, sable, sous-bois et herbe, les cross mettront votre corps à rude épreuve. Les côtes et nombreuses relances que l’on y trouve feront travailler l’anticipation des trajectoires, la solidité des appuis, les changements d’allure et le cardio. Spectacle assuré.

5. Ça forge le mental L’environnement d’un cross est parfois hostile et se pratique dans des conditions météo difficiles. Ce sont des courses exigeantes où il faut toujours aller de l’avant, partir vite, se mettre dans le dur, se battre avec le peloton du départ à l’arrivée pour garder sa place et terminer sans regrets. Vous vous bâtirez un mental en béton pour tenir lors des moments difficiles.

6. C’est l’école de l’athlétisme Les fidèles du cross aiment souvent à dire que c’est « l’école de la vie ». C’est une spécialité qui mêle les coureurs issus de toutes les discipline de l’athlétisme et qui forme à ses bases : dépassement de soi, esprit de compétition, gestion de course, entraide… de belles valeurs pour progresser en course à pied.

7. Une discipline fédératrice Parmi les coureurs licenciés en club d’athlétisme, le cross-country et l’un des moments les plus attendus de l’année. Préparation en groupe, déplacements sur les compétitions, courses et victoires par équipes… c’est la spécialité la plus collective du sport individuel qu’est l’athlétisme.

8. Des courses pour toute la famille S’il est préférable d’être licencié dans un club pour participer aux cross de votre région, la discipline est ouverte aux non licenciés. Sur une journée de cross, de nombreuses courses sont organisées par catégorie d’âge, des éveils athlétique (5-7 ans) aux masters (40 ans et plus). Il y a même un cross court et un cross long au choix selon vos envies.

9. Une ambiance atypique Le cross-country, c’est aussi retrouver à chaque compétition une ambiance intimiste et conviviale entre les coureurs, officiels, clubs d’athlétisme et bénévoles. Une grande famille qui se retrouve à chaque compétition, autour de la buvette des organisateurs et ses odeurs de saucisses-frites, des tentes de clubs et des groupes de supporters prêts à faire le show.

10. De nouvelles chaussures Oui oui, c’est aussi une bonne raison de s’acheter une nouvelle paire ! Et pas n’importe laquelle, des chaussures spécifiques au cross-country. Avec leur légèreté et leurs pointes, elles vous permettront de bien accrocher le sol souvent humide ou boueux des cross. Selon le type de terrain, plusieurs longueurs de pointes existent. Avant chaque cross, c’est l’un des grands débats qui anime les athlètes. « Quelle taille de pointes choisir, 9 ou 15mm ? »

Vous n’avez plus d’excuses, rendez-vous au départ du prochain cross !

Credit photo : Rémi Blomme