Le Système des trois couches : avoir ni trop chaud, ni trop froid.

Rédaction Poitiers

lundi 6 novembre 2017

Le système des trois couches, qu’est-ce que c’est ?

80% de l’énergie produite par notre organisme pendant un effort est utilisée pour réguler la température du corps (par le biais de la transpiration entre autres).

L’objectif du système des trois couches est de rester sec et de maintenir une température optimale pendant l’effort et en toutes circonstances.

L’enjeu est le confort mais pas seulement. En effet, un coureur équipé trop chaudement dépensera beaucoup d’énergie à se rafraîchir (Transpiration etc.) et donc aura moins d’énergie disponible pour la course elle-même (il en va de même si l’on ne s’équipe pas en fonction du froid).

 

La théorie :

1ere couche : transfert de l’humidité issue de notre transpiration depuis la peau vers les autres couches

La plus importante mais la plus souvent négligée, cette couche écarte la sueur de la peau et évite la sensation de froid due à l’évaporation de celle-ci. Elle est aussi cruciale dans la lutte contre le froid, il existe bien sûr des sous-vêtements plus ou moins chauds selon le contexte.

2e couche : isolation thermique, tout en continuant le transfert de la transpiration

La seconde couche doit permettre le maintien d’une température corporelle optimale, tout en continuant à évacuer la transpiration vers l’extérieur. Il faut donc également l’adapter selon les températures extérieures. 

A noter qu’elle doit permettre l’évacuation de la vapeur d’eau (produite par la chaleur corporelle), il est ainsi nécessaire qu’elle conserve son pouvoir isolant même humide.

3e couche : protection contre les éléments extérieur : (pluie, vent, neige)

Sans aucun doute la couche la plus technique. L’imperméabilité, en running, est très souvent assurée par une membrane. Le critère de choix permettant de départager les marques sera la respirabilité du textile, et donc la capacité de cette membrane à évacuer l’eau à l’état gazeux (vapeur d’eau produite par la chaleur corporelle) tout en l’arrêtant quand elle est sous forme liquide (pluie).

La conception du vêtement est tout aussi importante (capuche, finitions (poignets, poches etc) ainsi que son confort (coupe, stretch etc). Il est donc essentiel d’essayer des vestes de différentes marques pour voir laquelle correspond le plus à votre physiologie.